En télétravail ou non, un bon rythme de travail permet d’avoir une journée productive et d’en être satisfait.

La veille, l’organisation de la journée reprenant les tâches à réaliser a été faite. Liste réaliste des tâches à accomplir : si vous mettez trop de tâches, vous n’arriverez pas à toutes les réaliser et la déception et un sentiment d’insatisfaction se feront sentir.

Juste une question : dans votre organisation, vous êtes-vous octroyé des pauses ? Et je ne parle pas de l’heure de table (que certains ne prendront peut-être pas).

Croyance ou réalité ?

Des pauses ?! Mais j’ai trop de travail pour ça. Je n’ai pas le temps ; je dois finir toutes mes tâches fixées. En plus, je risque d’être moins productif si je n’y vais pas au finish.

En êtes-vous certain ? Ou le croyez-vous sans en être sûr ?

Vous êtes-vous déjà rendu compte que, très souvent, les idées vous viennent lors de moments « relâche » ? Idem pour les solutions aux problèmes sur lesquels vous planchez depuis un bon moment.

Oui oui, celles-là même qui vous sont venues pendant votre douche ou encore celles au moment du brossage des dents ou encore celles quand vous allez courir, etc.

Et avez-vous déjà analysé la durée moyenne de votre concentration, sans baisse de régime, quand vous travaillez sur la même tâche ? Car, oui, notre concentration a son propre rythme.

Selon certains tests réalisés, en moyenne, celle-ci commence à diminuer après 25-30 minutes. Et au plus le temps passe, au plus, sa qualité va aller en diminuant. Et c’est là que nous sommes si facilement « déconcentrés » par n’importe quoi.

Oui, chacun a son rythme.

Pour certains, celui-ci s’est installé progressivement : soit suite à des habitudes prises soit à l’analyse inconsciente de leur comportement.

Alors, qu’en dites-vous ? Oui, nous pouvons plancher des heures sur une tâche mais déconcentration et fatigue vont vite pointer le bout du nez et diminuer notre énergie et donc notre qualité de travail.

Méthode

Je vous propose de reprendre le planning du jour et d’y intégrer des pauses courtes et régulières.

Une méthode qui a fait ses preuves : la méthode Pomodoro.

Déjà entendu parlée ou appliquée inconsciemment, celle-ci a été créée à la fin des années 80 par le développeur et entrepreneur Francesco Cirillo dans le but d’améliorer la gestion du temps.

sablierEn quoi consiste-t-elle ?

Tout d’abord, je définis quelle tâche je désire réaliser,

Ensuite, je règle un minuteur sur 25 minutes et je travaille sur cette tâche pendant cette période de temps,

S’ensuit une pause de 5 minutes (chrono en main),

Pour ensuite reprendre ma tâche (si finie, je passe à la suivante) pendant 25 minutes.

Et après 4x 25 minutes, je m’accorde une pause un peu plus longue (15 à 20 minutes).

Pendant ces pauses de 5 minutes, juste regarder par la fenêtre, boire un café, préparer un fruit ou autre fera déjà un bien fou. Et votre pause de 15 à 20 minutes ; je suis sûre que vous allez trouver quoi faire 😉

Chacun étant différent, si votre temps de concentration est au-delà de 25 minutes, prolongez le chrono.

La finalité est qu’après cette période, une courte pause soit autorisée pour permettre à votre conscient de se « reposer » avant de repartir du bon pied.

Il serait facile de très vite perdre la notion du temps et de ne pas respecter le timer : une alarme est donc à mettre pour les plus distraits d’entre nous.

Vous hésitez encore ? Pourquoi ne pas l’essayer et ensuite, venir partager votre expérience.

Belle journée !