Nous vivons dans une société où tout va très vite et où, tout doit aller vite. Cela en va de même pour notre activité professionnelle.

Entre tous les impératifs que nous rencontrons chaque jour, réunions, appels téléphoniques, traitement des emails, courriers et autres ; nous courons parfois dans tous les sens et nous n’arrivons plus à définir où sont nos priorités.

Le président Dwight D. Eisenhower, 34e président des États-Unis d’Amérique, aurait un jour déclaré : « Ce qui est important est rarement urgent et ce qui est urgent est rarement important. « 

Déclaration qui serait à la base d’une méthode développée pour nous aider à classifier nos priorités, nos tâches : la Matrice d’Eisenhower. Celle-ci se base sur deux paramètres : Important et Urgent.

#Important : Une tâche est importante quand elle favorise la réalisation de notre mission et que nous pouvons la planifier.

# Urgent : Une tâche est urgente quand elle doit être réalisée immédiatement, sans délai.

  • Une tâche importante peut devenir Urgente lorsqu’elle a été postposée à maintes reprises et que le délai imparti arrive à son terme.
  • Une tâche peut être importante ET urgente lorsqu’elle fait partie intégrante de la réalisation de l’objectif.

# Établir les priorités

Classifier les tâches va permettre de réaliser nos objectifs ; il est donc important de s’occuper de celles-ci en priorités.

La Matrice d’Eisenhower :

Aucun texte alternatif pour cette image

Alternative :

Aucun texte alternatif pour cette image

Vous l’aurez donc compris qu’il est préférable d’attribuer les priorités en fonction de ce qui est important et non de ce qui est urgent.

Pour résumer : Une bonne planification évitera de se retrouver avec plusieurs tâches devenues urgentes car reportées à plusieurs reprises.

Bonne organisation et belle journée à tous !